Le château envahi

L’été dernier je suis retourné dans ce château. C’est clairement pas la meilleure idée du monde de faire de l’urbex en plein mois d’août mais que voulez-vous, quand l’envie d’explorer appelle, c’est difficile de lui faire face !

Là, le problème principal, c’est que le lieu était complètement envahi par la végétation.
L’accès à la cour était bloqué et celui des bâtiments annexe aussi. J’ai quand même réussi à accéder au moins envahi de tous, qui était un autre poulailler.
Mais la meilleure sortie reste la petite chapelle qui se trouve dans une des tours de la battisse : tous les murs étaient peints, il y a avait des restes de moulures dorés et les vitres étaient marqués par des petites croix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *