Archives de mots clés: dessin

Stranger Things

En ce moment, je n’ai pas vraiment de séries qui me transcendent… Je mets en fond sonore celles que j’ai en retard pendant que je travaille en attendant que celles qui me botte plus recommencent. Mais c’était sans compter sur les surprises made in Netflix !
à force de voir des fan-art de Stranger Things à tout va, j’ai fini par succomber.
Et j’ai bien fait.
L’avantage des mini séries, c’est que -si c’est bien fait- on a pas le temps de s’ennuyer et là, clairement, c’est bien fait.
On nous tient bien en haleine et pas de façon artificielle avec des plot twist tous les deux épisodes, non, les enchaînements se font naturellement. Si jamais la tension baisse un peu trop, ils l’a remonte très rapidement avec un rappel de la bestiole bien moche qui « hante » le coin.
Comme le disent souvent les critiques, l’une des choses qui font que cette série est réussi c’est son casting impeccable. C’est plutôt risqué d’avoir presque que des enfants en personnages principaux mais là, ça ne pose aucun souci, ils sont tous juste. à aucun moment j’ai décroché à cause du jeu des acteurs, c’est suffisamment rare pour être noté !

Tout ça pour dire que j’ai fait quelques fan-art à l’encre de chine en regardant la série…

stranger things elfe

Dans le viseur

J’ai fait ce dessin d’après un modèle photo trouvé sur Deviantart, j’ai bien galéré sur le croquis mais j’en étais plutôt contente. Sauf que j’ai eu trop peur de foirer l’encrage alors j’ai du mettre 1 mois à oser le faire et à peine moins à oser gommer le croquis…

Ce qui est sûr, c’est que je n’arrive plus à me satisfaire de cette technique d’encrage, il m’en faut une nouvelle. D’autant plus que mon dessin change doucement mais sûrement : mes personnages commencent à être plus adultes !

Pin-up pour la bonne cause

Ce week-end j’étais exposante au festival de BD de Saint-Léonard-de-Noblat.
C’était l’occasion de sortir quelques print, porte clef, rencontrer des gens cool, me balader en jedi, en Ramona et dans un style rock’a’billy dans une ville moyenâgeuse… Et réveiller mon syndrome de l’imposteur.
Je me considère pas dessinatrice, juste graphiste avec un tas de compétences bonus, et pourtant, le dessin est la seule de ses compétences que je pratique depuis que je sais tenir un crayon !

Le point culminant du week-end ça a été quand la SNCF Limousin m’a demandé un dessin pour leur vente aux enchères au profit d’Aides.
Qui est-ce qui pourrait bien miser sur un petit truc dessiné par une illustre inconnue qui n’en fait même pas son métier ? ARGH ! Réponse le 10 décembre !

pinup_sncf