Manufacture abandonnée

Parfois, derrière un bâtiment entièrement rénové se cache un autre laissé à la merci du temps.
Et c’est encore plus vrai dans les villes qui ont perdues de leur rayonnement d’antan, à cause d’une industrie spécialisé qui n’a pas su se renouveler. Ici, il y avait des manufactures de tapisseries à la pèle, mais elles ont maintenant disparues, été transformés ou tout simplement été abandonnés jusqu’à ce qu’on leur donne une nouvelle utilité.

Pour rentrer, il suffisait de passer un petit porche pour arriver dans une cour avec, à gauche, un préau (qui n’en était pas un à la base) avec accés à la rivière, des toilettes, des remises, et une espèce de chaufferie ouverte aux 4 vents; et à droite, la manufacture. Cette dernière était fermée, j’ai repéré une porte qui avait visiblement été forcée mais pas sûre que mes prédécesseurs aient réussis à rentrer vu l’aperçu que j’ai pu avoir depuis des fenêtres casées.
Par contre, le reste a clairement été squatté à 2 endroits et des chats errants ont élus domicile dans une partie du bâtiment grâce à un trou dans le mur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *